Le Qatar attend les meilleures nations mondiales

L’équipe de France qualifiée pour la prochaine Coupe du monde

Si dans certains sports le tenant du titre mondial est d'office qualifié pour défendre son titre, ce n'est pas le cas en football. Difficile pour le coup d'oublier le sacre de l'équipe de France il y a bientôt quatre ans du côté de la Russie et de ne pas d'ores et déjà penser à la conquête d'une nouvelle étoile mondiale dans cette future Coupe du monde, disputée pour la première fois en hiver.

Événement majeur et particulièrement apprécié des parieurs sportifs sur Bodog ou d'autres opérateurs à travers la planète, la Coupe du monde 2022 au Qatar verra bien les Français en position de défendre leur titre et probablement comme l'une des équipes favorites pour cette nouvelle compétition.

Après une phase de qualifications presque parfaite, les Bleus n'ont désormais plus qu'à se tourner vers le Qatar et d'ores et déjà, préparer la défense de leur titre/

Une qualification réussie

Tête de série de son groupe, la France avait comme toujours et à l'instar des autres grandes nations mondiales, le droit à un groupe sur le papier, relativement simple à négocier. Sans manquer de respect aux adversaires finlandais, ukrainiens, bosniens ou encore kazakhs, la France se devait absolument de se qualifier sans passer par les barrages pour la prochaine compétition internationale.

Chose réussie avec toutefois trois nuls à déplorer, bien qu'aucune défaite ne soit venue ternir le bilan français au cours de ces huit matches.

La France n'aura donc pas à se soucier de la terrible idée et crainte d'un barrage, à l'instar de l'Italie ou du Portugal, deux grandes nations internationales n'ayant pas réussi à glaner la première place de leurs groupes respectifs.

Une Coupe du monde particulière

Il faudra sûrement se pincer fort devant la télévision pour se dire, lors des premiers matches de la compétition, que nous assistons bel et bien à une Coupe du monde. Prévue du 21 novembre au 18 décembre, l'organisation et la FIFA, la fédération internationale de football, ont finalement bloqué cette date à la place de celles habituelles, au début de l'été de chaque saison où une Coupe du monde est prévue. Les fortes chaleurs au Qatar étant considérées comme insurmontables pour les joueurs, les supporters et les personnes présentes autour des rencontres, une organisation en hiver a rapidement pointé le bout de son nez.

Dans un climat de tension et avec de nombreux rejets d'une telle candidature de la part de pays et d'associations, le pays du Moyen-Orient va bel et bien organiser la prochaine grande compétition planétaire et son équipe nationale y figurera selon toute logique, pour la première fois.

En grands progrès ces dernières années, l'équipe qatari pourrait d'ailleurs surprendre plus d'une nation à domicile. Avec ses 80 000 places, le tout récent stade de Lusail, construit pour l'occasion, accueillera la grande finale. Les Bleus fouleront-ils cette pelouse pour y défendre leur titre ? Telle est leur ambition principale.

Les Bleus s'avancent en favoris

Lorsque l'on a gagné un titre aussi prestigieux que la Coupe du monde, difficile d'espérer un autre sentiment et de ne pas s'avancer plein de confiance au moment de remettre son titre en jeu. C'est ainsi que la France, récente vainqueur de la Ligue des Nations face à l'Espagne, débarquera au Qatar.

Scènes de liesse de nouveau à prévoir en France ?

Les groupes ne sont pas encore connus mais une chose est sûre, ils seront au nombre de 8 et 64 rencontres seront, comme à l'accoutumée, jouées sur l'ensemble de la compétition. Un dernier virage avant un passage à 48 pays en 2026, lors de la compétition organisée conjointement par le Mexique, les États-Unis et le Canada.

Fort logiquement et sauf blessure majeure, Paul Pogba, Antoine Griezmann ou encore Kylian Mbappé seront les visages de l'équipe de France et les principales armes offensives de l'équipe. Dans ses cages, le capitaine Hugo Lloris est le seul à savoir s'il s'agira ou non de sa dernière compétition internationale mais nul doute que son expérience, son calme implacable et son rôle dans le vestiaire ne seront pas de trop pour les Bleus.

Grand artisan des succès de l'équipe depuis plusieurs saisons, le sélectionneur Didier Deschamps disputera lui, sa troisième compétition en tant qu'entraîneur.

Commenter