Comment gérer le stress avant une compétition sportive ?

Comment gérer le stress avant une compétition sportive ?

Savoir gérer le stress et l'anxiété avant un match, un test ou toute compétition nous permettra d'obtenir de meilleurs résultats. Après tout, l'entraînement de l'esprit pour faire face aux situations de pression est aussi important que l'entraînement du corps.

L'un des défis les plus courants que rencontre tout athlète est la gestion du stress avant la compétition. Ainsi, une bonne concentration mentale et une bonne gestion des émotions vous permettront d'obtenir le meilleur résultat. Cependant, il arrive parfois que les nerfs jouent des tours et que le travail effectué au préalable ne serve à rien.

Mais pourquoi l'anxiété, la nervosité et toute une série d'émotions contradictoires s'accumulent-elles dans l'esprit avant un événement sportif ou un match ? Parfois, c'est l'insécurité.

On peut douter de ses propres capacités et, presque sans s'en rendre compte, entamer un dialogue négatif dans lequel on se déprécie et on anticipe des choses qui ne sont pas encore arrivées, comme l'échec à cette compétition.

En d'autres occasions, il s'agit simplement de pression. Cette réalité se produit souvent au niveau professionnel, surtout lorsqu'on dépend de bons résultats pour continuer à compter sur des sponsors, sur une bourse sportive ou sur la faveur des entraîneurs, de l'équipe, etc.

La vie sportive est complexe et, surtout, elle exige une préparation et une discipline qui vont au-delà de la préparation physique.

Gérer les pensées et les émotions négatives avant et pendant la compétition est une autre discipline que toute personne impliquée dans le sport doit travailler. L'entraînement mental n'est, après tout, qu'une autre partie de la routine quotidienne d'un athlète. Voyons comment réduire le stress d’avant match.

Les clés pour gérer le stress avant une compétition sportive

La capacité à gérer le stress avant une compétition est l'un des domaines les plus importants de la psychologie du sport. Nous allons énumérer un certain nombre de stratégies ci-dessous, mais il y a une chose à comprendre : chacun doit faire sienne la ressource qui lui convient le mieux, qui correspond le mieux à sa personnalité et à ses besoins spécifiques.

Gardez ces conseils à l'esprit que nous allons vous donner et apprenez à gérer le stress en le mettant toujours à votre avantage, et non à votre désavantage. Et si vous avez besoin, n’hésitez pas à trouver des objets anti-stress à utiliser avant la compétition.

Entretenir le jardin de mes pensées

L'une des stratégies les plus utilisées en psychologie pour faciliter le changement et encourager un comportement plus adapté et satisfaisant est la restructuration cognitive. Avec cette approche, l'objectif est de permettre à la personne de prendre en charge sa propre "hygiène mentale", en détectant les pensées limitantes et négatives afin de les désactiver.

Il est donc important de se rappeler que, lorsque nous ressentons de l'anxiété et du stress, ce sont des structures cérébrales telles que l'amygdale, la région chargée de nous envoyer des signaux de peur et de menace, qui contrôlent notre esprit. Dans ces circonstances, nos pensées ont tendance à être négatives et irrationnelles.

 

Nous devons voir notre esprit comme un jardin. Pour qu'il s'épanouisse dans la beauté et la force, nous devons en déraciner des idées telles que "je vais échouer, je ne serai pas performant à 100%, je serai surclassé par mes adversaires".

Visualisez-vous en train de jouer ce match

La visualisation est une ressource efficace et très adaptée pour gérer le stress avant une compétition. Il s'agit d'une répétition mentale qui peut nous permettre de faire plusieurs choses :

La première est de se voir en compétition. Ce genre de chose renforce la confiance en soi.

Deuxièmement, nous pouvons visualiser la course, les défis du match ou toute circonstance pendant la compétition elle-même.

Notre imagination est un outil précieux. Grâce à elle, nous pouvons anticiper tout défi et planifier la manière de le résoudre.

Renforcer votre confiance en vous et votre efficacité personnelle.

Albert Bandura est l'un des psychologues les plus éminents dans le domaine social. C'est à lui que nous devons des concepts tels que l'auto-efficacité, cette compétence par laquelle nous nous percevons comme compétents, valides et capables d'affronter ce qui nous attend. Comment l'appliquer au domaine du sport ?

Pour renforcer ma confiance en moi et mon efficacité personnelle, je dois penser à mes réussites passées. Si je suis arrivé là où je suis, ce n'est pas par hasard, je suis bon dans ce domaine et je l'ai prouvé.

Derrière moi, il y a des heures d'entraînement. Tout ce temps et ces efforts me serviront.

Je suis motivé. Aucun objectif ne peut être atteint sans cette force interne exceptionnelle qu'est la motivation. Si j'utilise cette énergie et que je l'accorde à un objectif, je découvrirai que cette source est capable de réduire le stress pour me permettre d'obtenir de bons résultats.

Les athlètes apprennent à gérer leur stress avant une compétition sportive. De nombreux facteurs peuvent faire baisser votre confiance en vous en tant que sportif, la confiance de vos coéquipiers et un des facteurs déterminant bien souvent, alors qu’il ne devrait pas l’être. Nous avons écrit par exemple un article sur les footballeurs qui révèlent leur homosexualité, et nous avons vu que de nombreux sportifs ont été atteint par la perte de confiance de leurs camarades. Il faut reconnaitre qu’aujourd’hui être homosexuelle ou lgbt en France est difficile à cause du jugement des autres.

Se concentrer sur la performance, pas sur les résultats

L'une des principales sources d'anxiété est la peur de ne pas obtenir de résultats. Il y a la peur de ne pas marquer de buts, de ne pas se qualifier pour ce match de tennis, il y a l'anxiété de ne pas faire un bon temps dans cette course que nous avons dans quelques jours.

Or, croyez-le ou non, ce n'est pas la bonne approche mentale pour réussir. Se concentrer sur le résultat augmente irrémédiablement la nervosité.

Ainsi, un moyen idéal de gérer le stress avant la compétition est de se concentrer uniquement sur ses performances. Ainsi, vous devez faire du mieux que vous pouvez, du mieux que votre corps, les circonstances et l'opportunité vous permettent.

 

Vous n'êtes pas en compétition avec les autres, vous êtes en compétition avec vous-même. Vous n'êtes pas non plus en compétition pour prouver quoi que ce soit à quelqu'un d'autre ; la personne à qui vous devez prouver votre potentiel, c'est vous-même.

En outre, un élément à ne jamais négliger lors d'une compétition est de s'amuser. Le sport est une partie importante de votre vie, alors faites-en une expérience passionnante. Il est vrai que cela demande certains sacrifices, mais chaque effort doit avoir sa récompense : profiter, se sentir bien, s'améliorer chaque jour.

Commenter