L’importance de la préparation physique d’avant-saison

L’importance de la préparation physique d’avant-saison

Le football, comme bien d’autres activités sportives, fait partie des sports collectifs qui nécessitent des compétences techniques et des stratégies particulières. Il s’agit d’une activité qui fait appel à de nombreuses aptitudes physiques et mentales et c'est pour cela que la préparation physique d’avant-saison est importante.

Pour être au niveau des champions, certains joueurs se préparent avant la saison en effectuant au quotidien des exercices comme des courses de vitesse, des changements de direction rapide, des sauts verticaux, des démarrages rapides ou des frappes de balles. Pour quelles raisons ces joueurs s’entraînent-ils avant la saison de football ou de toute autre saison sportive ?

La prévention des blessures superficielles ou graves

Les lésions musculaires et ostéo-articulaires surviennent dans les matchs suite à un effort trop intense pour la capacité physique de l’organisme. Durant la trêve hivernale ou les vacances d’été, les muscles des sportifs faiblissent et perdent en volume en période d’inactivité.

Vous pouvez en complément de cet article trouver plus d’informations sur le site www.prepa-physique.net

La préparation physique de présaison permet aux joueurs ou athlètes de redonner à leur organisme la condition physique idéale. Il est donc important de réaliser quelques exercices de renforcement des muscles tels que le gainage, les ischios et adducteurs. Les muscles sollicités par ces mouvements sont ceux qui perdent le plus leur performance en période de repos.

Pendant les matchs, ces parties du corps sont très sollicitées par l’organisme. Elles doivent donc retrouver leur fermeté pour éviter les risques de déchirure en cas d’activités intenses.

Une amélioration de son endurance

Pour fournir une performance de qualité, les joueurs doivent posséder une bonne endurance sur un temps donné. Cette faculté est essentielle pour tenir sur la durée principalement pour les relayeurs qui sont en constance mouvement. En effet, ces derniers effectuent tout au long du match des tours entre leurs surfaces de réparation et le camp adverse.

Leur capacité à maintenir le rythme dépend de la puissance maximale aérobie (PMA) qu’ils sont en mesure de réaliser. Ils devront donc s’entraîner pour conserver durant tout le match une intensité comprise entre 100 % et 130 % de la PMA. Ainsi, ils pourront traverser aisément tout le terrain en un laps de temps sans manquer de souffle ou se sentir épuisés.

Une vitesse irréprochable

L’endurance n’est pas le seul paramètre essentiel pour être en avance sur les équipes adverses. La vitesse de parcours aussi joue un rôle capital. Pour augmenter leur chance de remporter les matchs, les sportifs devront s’exercer à améliorer quatre types de vitesse.

La vitesse d’action

Elle permet de travailler sur les réflexes du joueur et sa technique. Pour réussir aisément à reproduire un dribble, un petit pont ou une virgule, les gestes techniques doivent être réalisés avec rapidité. Une vitesse d’action efficace est indispensable aux athlètes pour avoir une chance de conserver le ballon et marquer des points.

La vitesse de réaction

Elle aide le joueur à développer une bonne réaction face à un adversaire qui fonce directement sur lui. Dans ces conditions, le sportif doit immédiatement identifier un de ses coéquipiers bien positionnés et lui faire une passe rapide et parfaite. Avec des réflexes trop lents, il est très probable qu’à chaque obstacle, le sportif perde le ballon, un point négatif pour l’équipe.

La vitesse avec ballon

Cette vitesse intervient principalement dans les contre-attaques, pour remonter le terrain vers le camp adverse. Pour qu’un joueur parvienne à courir à vive allure tout en conservant son ballon, il devra avoir une bonne maîtrise du ballon. Cette faculté représente un réel avantage pour un club de football, car de nombreux buts ont été ainsi marqués lors des contre-attaques.

La vitesse sans ballon

Avoir une excellente vitesse sans ballon est important, aussi bien dans la défensive comme en offensive. Dans le premier cas, pour réussir à contrer une contre-attaque, les joueurs devront très vite revenir dans leur camp. Par contre, pour une offensive, cette aptitude permet de prendre de l’avance sur les défenseurs adverses pour donner un coup de main à son coéquipier.

préparation physique football

Une préparation mentale des sportifs

Bien que la préparation d’avant-saison vise en premier plan une amélioration des facultés techniques et physiques des joueurs, la psychologie aussi occupe une place importante. Les entraînements présaison effectués permettent aux athlètes de retrouver leurs habitudes sportives, indispensables pour faire preuve de performance.

Les séances d’exercices aident également les joueurs à adopter une alimentation saine et réguler leur rythme de sommeil. Ces deux facteurs sont essentiels pour accompagner l’effort physique fourni par ces derniers. Une préparation mentale réussie permet en général de réadapter l’organisme aux conditions de matchs.

Par ailleurs, les sports collectifs tels que le football nécessitent un dynamisme et un bon état d’esprit pour jouer en équipe. En effet, les participants sont très souvent appelés à travailler ensemble, ils devront alors parfaire leur collaboration. Une bonne alchimie entre les athlètes est très déterminante dans le déroulement d’un match.

Une absence de temps pour les entraînements durant les championnats

Après le lancement des compétitions, les matchs s’enchaînent très vite et il est difficile d’effectuer de vrais entraînements intenses. La préparation avant les saisons est utile pour les joueurs qui désirent développer de nouvelles qualités. Les séances doivent être régulières et personnalisées pour favoriser le développement d’aptitudes performantes. En plus, elles permettent d’éviter de futures blessures musculaires ou articulaires causées par le manque d’activité.

Les entraînements visent généralement à développer l’endurance, la vitesse au lieu de se limiter à des compétences basiques. Il est possible d’user du temps pour faire mieux que de se contenter de séance de footing en groupe, ou de course de vitesse. Des qualités telles que l’endurance et la vitesse sont des atouts qui nécessitent un minimum d’entraînement supplémentaire pour être améliorées. Il est donc compliqué de penser pouvoir développer ses aptitudes durant la compétition. Le travail repose en grande partie sur la préparation physique des joueurs et leur stratégie de jeu collectif pour réussir à s’imposer lors des rencontres.

Le football est un sport de haut niveau qui demande de fournir une grande quantité d’énergie pendant 90 minutes de jeu au minimum. Les performances du match dépendent des aptitudes de chaque athlète et de la collaboration de l’équipe tout entière. Pour courir dans toutes les directions, éviter des tacles dangereux, gérer et frapper dans le ballon, il est nécessaire d’avoir un certain nombre d’aptitudes physiques au football. La préparation d’avant-saison permet de remplir toutes les conditions requises pour être au maximum de ses capacités à la reprise de la saison.

Commenter